Les mystères du Paranormal

Les mystères du Paranormal

Votre forum dédié au paranormal et a tout ce qui s'y rapporte !
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Drôle de phénomènes
Jeu 3 Déc 2015 - 12:20 par severine52

» Dans l'endroit hanté aimeriez-vous aller?
Lun 20 Avr 2015 - 8:53 par severine52

» courte présentation
Dim 6 Juil 2014 - 20:55 par stella19

» Aide a la présentation
Ven 13 Sep 2013 - 13:00 par delou52

» Anniversaire des membres
Ven 5 Juil 2013 - 22:11 par Elvira

» 2 TABLEAUX codés inconnus de POUSSIN LA CLE d'un grand secret
Sam 1 Juin 2013 - 16:35 par meli88

»  Les Soucoupes Volantes Existent-elles Vraiment ?
Jeu 2 Mai 2013 - 23:14 par Elvira

» leur maison serait hantée
Lun 25 Fév 2013 - 20:11 par delou52

» salut a toutes et a tous
Sam 23 Fév 2013 - 23:23 par jacques83

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Meilleurs posteurs
Luke52
 
delou52
 
damsesII
 
kingdomsymphonya
 
Elvira
 
sassophonie
 
Akira
 
gorbag
 
Anthropia
 
kityms86
 

Partagez | 
 

 Quand les loups-garous hantaient le Pays du Vuache

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elvira
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 559
Date d'inscription : 13/09/2010
Age : 53
Localisation : Alès

MessageSujet: Quand les loups-garous hantaient le Pays du Vuache    Lun 28 Nov 2011 - 21:14

Quand les loups-garous hantaient le Pays du Vuache



La croyance au loup-garou existe depuis la plus haute antiquité et dans toutes les civilisations. Cette
crainte des loups-garous est d'ailleurs directement liée à la peur ancestrale du loup, ce carnassier redouté et redoutable qui fut un réel fléau dans les régions alpines au XVIIe siècle.
Pour combattre le loup-garou, l'arme la plus efficace était encore le fusil. Mais il fallait prendre quelques précautions : utiliser une balle en plomb, la faire bénir par le curé et la mordre avant de tirer sur la bête ! La balle avait d'autant plus de chances d'atteindre sa cible si le tireur est un gaucher ! Quant au loup-garou, il pouvait être tué, s'il était malfaisant, ou délivré de son sort, si c'était un loup-garou victime.
Dans un registre plus pacifique, le don au loup-garou, en général un pain béni, pouvait aussi le sauver de la malédiction dont il était victime. Si les histoires de loups-garous sont très présentes
dans les légendes des Alpes, elles semblent bizarrement se limiter à une seule région du Pays du Vuache. C'est en effet dans le secteur de Chaumont que se concentrent les uniques récits mettant en
scène ces êtres mi-homme, mi-animaux. Cette répartition géographique n'est sans doute pas un hasard, car elle correspond à un territoire - les communes de Chaumont et de Savigny - où les loups
ont longtemps défrayé la chronique. Le lien avec Savigny, le pays des ours, est d'ailleurs assez troublant. Dans un témoignage recueilli en 1965 par l'ethnologue Charles Joisten, un habitant de
Chaumontet (commune de Chaumont), Louis Gaillard, 81 ans, affirmait que les loups sorciers de la région n'utilisaient pas une peau de loup pour se métamorphoser comme c'est généralement la
coutume, mais bel et bien une peau d'ours ensorcelée.
Voici maintenant deux histoires assez impressionnantes de loups-garous ayant pour cadre la commune de Chaumont.
Un jour, un jeune homme fauchait l'herbe de son verger situé sur les hauteurs du village de Chaumont. Soudain, il voit un loup surgissant des buissons qui commence à lui tourner autour.
Affolé, il tente alors d'éloigner la bête en criant et en la menaçant de sa faux. Mais le loup ne semble nullement effrayé et continue à tourner autour du jeune paysan comme s'il attendait quelque chose
de lui. Excédé, ce dernier finit par blesser gravement l'animal à la patte avec sa faux. Aussitôt, le loup déguerpi aussi vite qu'il était apparu et le garçon repris son ouvrage. Quelques heures plus tard,
ayant achevé la coupe de son champ, il regagne la maison familiale.
Quelle ne fut pas sa surprise quand à peine passé le seuil de la porte, il fut pris à partie par sa mère qui lui dit : « Fils indigne, tu as coupé le bras de ton père ! » Comprenant que son père était en fait
un loup sorcier, le jeune homme quitta sur le champ la ferme familiale et n'y revint jamais !
Un dimanche matin, une bande de gamins de Chaumontet s'amusaient dans un pré situé au-dessous du village. Des fourrés tout proche surgit un "leu sorci "(loup sorcier) qui s'empara d'un enfant. Les
autres se mirent à taper sur le loup-garou pour qu'il lâche sa proie. Ils criaient : « Pousa Colardon, pousa Colardon ! ("Pose Colardon", ndlr). » L'animal lâcha Colardon mais il en prit un autre,
nommé Chardon, qu'il emmena dans la montagne du Vuache et qu'on ne revit jamais...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quand les loups-garous hantaient le Pays du Vuache
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jeu] Les Loups-Garous de Thiercelieux.
» Loups-Garous et Vampires
» Quand les loups changent les rivières
» Loup-Garou
» Loups-Garous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les mystères du Paranormal :: Paranormal et occultisme :: Le paranormal dans l'Histoire-
Sauter vers: