Les mystères du Paranormal

Les mystères du Paranormal

Votre forum dédié au paranormal et a tout ce qui s'y rapporte !
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Drôle de phénomènes
Jeu 3 Déc 2015 - 12:20 par severine52

» Dans l'endroit hanté aimeriez-vous aller?
Lun 20 Avr 2015 - 8:53 par severine52

» courte présentation
Dim 6 Juil 2014 - 20:55 par stella19

» Aide a la présentation
Ven 13 Sep 2013 - 13:00 par delou52

» Anniversaire des membres
Ven 5 Juil 2013 - 22:11 par Elvira

» 2 TABLEAUX codés inconnus de POUSSIN LA CLE d'un grand secret
Sam 1 Juin 2013 - 16:35 par meli88

»  Les Soucoupes Volantes Existent-elles Vraiment ?
Jeu 2 Mai 2013 - 23:14 par Elvira

» leur maison serait hantée
Lun 25 Fév 2013 - 20:11 par delou52

» salut a toutes et a tous
Sam 23 Fév 2013 - 23:23 par jacques83

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Meilleurs posteurs
Luke52
 
delou52
 
damsesII
 
kingdomsymphonya
 
Elvira
 
sassophonie
 
Akira
 
gorbag
 
Anthropia
 
kityms86
 

Partagez | 
 

 Fantômes du Trianon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luke52
Admin
avatar

Messages : 1117
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 36
Localisation : Langres

MessageSujet: Fantômes du Trianon   Mer 6 Juil 2011 - 22:02

Les fantômes de Trianon ou fantômes de Versailles désigne une expérience vécue en 1901 dans les jardins du Petit Trianon par deux Anglaises qui la considérèrent comme paranormale. Bien que les parapsychologues aient eu dès le début des doutes sur l’authenticité de leur supposée rétrovision, leur livre intitulé An Adventure, publié en 1911, connut un succès certain et devint un élément de la légende de Versailles et de Marie-Antoinette, en particulier dans le monde anglophone.

La visite :

Venue à Paris proposer à Eleanor Jourdain de devenir sa seconde, Anne Moberly profite de son bref séjour pour visiter Versailles avec elle. Nous sommes aux environs du 10 août 1901, il fait chaud et orageux. Elles se perdent en cherchant le Petit Trianon et commencent à se sentir oppressées, mais aucune ne fait part de son sentiment à sa compagne. Elles aperçoivent sur le bord du chemin deux hommes portant un long manteau et un tricorne, bêches à la main, qui leur indiquent le chemin ; des jardiniers, pensent-elles. Arrivées près d’un cottage, Eleanor Jourdain remarque à l’intérieur une petite fille d’environ 12 à 13 ans et une femme ; toutes deux portent un costume suranné. Enfin, elles arrivent à un pavillon chinois qu’elles prennent pour le Temple de l’Amour. L’atmosphère devient de plus en plus pénible. Annie, en particulier, se sent prise d’angoisse lorsqu’un homme assis au pied du pavillon tourne vers elle un visage menaçant et vérolé. C’est alors qu’un autre homme, grand et beau, cheveux bouclés sous un chapeau à larges bords, passe en coup de vent enveloppé dans une cape noire ; il s’arrête et leur sert un laïus dont elles ne comprennent qu’une chose : il faut tourner à droite. Les visiteuses arrivent près d’une petite maison aux volets clos. Sur la pelouse, Annie voit une femme en train de dessiner portant une robe de style particulier, un fichu vert et un chapeau blanc ; la femme lève la tête et de nouveau Annie ressent une impression désagréable. Les deux femmes arrivent à la hauteur de la maison suivante. Une porte s'ouvre, en sort un jeune homme qui leur donne l’impression d’être un serviteur. Elles veulent s’excuser, pensant être sur une propriété privée, mais l’homme les mène jusqu’au Trianon proche où elles sont brusquement environnées par une noce.

L’hypothèse paranormale :

Quelques jours plus tard, Mlle Moberly, toujours en proie à l’impression d’angoisse et d’irréalité de Versailles, en fait part à Mlle Jourdain en lui demandant si elle n’a pas l’impression que les lieux sont, en quelque sorte, « hantés ». Eleanor confirme son impression de malaise lors de la visite. Elles s’interrogent alors sur la cape portée bizarrement par l’homme aux cheveux bouclés en ce jour de grande chaleur ; son attitude, son air amusé leur semblent maintenant étranges et non-naturels. Mais c’est seulement en novembre, lorsque Eleanor Jourdain se rend à Oxford où Annie a depuis trois mois repris ses fonctions de directrice, qu’elles discutent plus longuement de leur expérience. Le fait que seule Eleanor ait vu la femme et la petite fille et que seule Annie ait vu la dessinatrice les trouble. Mlle Moberly, justement, a vu un portrait de Marie Antoinette par Wertmüller ; la reine lui a paru étrangement ressemblante, pour le visage et les vêtements, à la femme de la pelouse. Elle se renseigne auprès d’une Française qui confirme que des rumeurs courent depuis longtemps sur la présence du fantôme de Marie-Antoinette à Versailles.



Elles retournent à Versailles en 1902. Les lieux leur semblent différents ; elles apprennent que Marie-Antoinette se trouvait au Petit Trianon le 5 octobre 1789 lorsqu’on lui annonça la marche du peuple vers Versailles. Le 2 janvier, elles ont encore des perceptions étranges, dont celle d’une musique qu’elles essaient de se remémorer pour la faire identifier. On leur assure qu’il s’agit d’un style des années 1780. Elles visitent encore une fois la zone du Petit Trianon en 1904. Au cours de leurs recherches, elles pensent se rappeler la présence d’une charrue qui n’existait pas en 1901, de même qu’un pont qu’elles avaient franchi et qui a disparu ; elles découvrent que les « jardiniers » portaient un costume similaire à celui des gardes suisses de la reine et que la porte d’où est sorti le serviteur est condamnée depuis longtemps ; elles identifient l’homme au visage vérolé comme étant le comte de Vaudreuil .

Analyses :

On suggéra qu’elles avaient tout simplement croisé des acteurs costumés et trop voulu croire à leur histoire. Cependant, dans les années 1950 la parapsychologie française s’intéressait encore au cas. Les Fantômes du Trianon fut publié en 1959 avec une préface de Jean Cocteau et une introduction de Robert Amadou. Guy Lambert, spécialiste de l’histoire parisienne, proposa le règne de Louis XV, précisément l'année 1774, plutôt que la fin du règne de Louis XVI comme étant l'époque du passé perçue. Certains, remarquant que le pavillon pris pour le Temple de l’Amour ressemblait à un pavillon chinois connu en projet, estimèrent que les deux Anglaises avaient capté la trace de mémoire de l'un des jardiniers de Versailles, Antoine Richard. Du côté des explications rationnelles, Philippe Jullian suggéra dans sa biographie de Robert de Montesquiou6 que les deux Anglaises auraient rencontré le groupe de relations que l'aristocrate avait l'habitude de mener dans les jardins de Versailles pour des virées en costume d'époque.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mystere-paranormal.forumgratuit.org
damsesII
Admin
avatar

Messages : 815
Date d'inscription : 11/09/2010
Age : 39
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Fantômes du Trianon   Jeu 7 Juil 2011 - 1:38

elle était postée sur l'ancien fofo si je ne m'abuse, bon épisode pour les x-files...sinon pourquoi pas, pourquoi pas...je n'ai pas d'autre explication
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
delou52
Poltergeist
Poltergeist
avatar

Messages : 1005
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 43
Localisation : haute-marne

MessageSujet: Re: Fantômes du Trianon   Jeu 7 Juil 2011 - 9:35

j'ai déjà lus cette histoire, et je dois dire que le sujet m'interresse car j'adore versaille est son histoire, moi je crois en la mémoire des lieux, quel chance de pouvoir vivre ce genre d'expérience!!! j'en suis jalouse!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kingdomsymphonya
Admin
avatar

Messages : 633
Date d'inscription : 11/09/2010
Age : 33
Localisation : South of France

MessageSujet: Re: Fantômes du Trianon   Jeu 7 Juil 2011 - 11:17

Marie ANTOINETTE powaaaaaaaaaaaaaa!!!! elle est revenu pour couper les tetes et bourrer la gorge de brioche de tus les descendants des cocardiers!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke52
Admin
avatar

Messages : 1117
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 36
Localisation : Langres

MessageSujet: Re: Fantômes du Trianon   Jeu 7 Juil 2011 - 11:54

Mon dieu pourquoi bourrer des brioches ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mystere-paranormal.forumgratuit.org
kingdomsymphonya
Admin
avatar

Messages : 633
Date d'inscription : 11/09/2010
Age : 33
Localisation : South of France

MessageSujet: Re: Fantômes du Trianon   Jeu 7 Juil 2011 - 14:08

tu connais pas l’histoire? Marie Antoinette se serait mis le peuple francais a dos d'une part car elle etait fantasque, et elle mangeait des bons gateaux pendant que le peuple mourrait de faim, et surtout parce qu 'elle aurait eu des paroles malheureuses envers le peuple, lorsque les intendants lui ont dit que le peuple avait faim et qu'il n avait pas de pain : "Ils n'ont pas de pain? ils n'ont cas manger de la brioche !", ce qui sous entendais, j en ai un peu rien a battre moi j ai de la brioche, ou alors je suis blonde et j ai pas compris que si ils ont pas de pain ils auront encore moins de brioche!!! Le peuple lui , l'a pris comme un affront, et vous savez ce qu'il s'est passé ensuite..^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kingdomsymphonya
Admin
avatar

Messages : 633
Date d'inscription : 11/09/2010
Age : 33
Localisation : South of France

MessageSujet: Re: Fantômes du Trianon   Jeu 7 Juil 2011 - 14:12

Bien des gens attribuent faussement à Marie-Antoinette une boutade cynique : « S’ils n’ont pas de pain, qu'ils mangent de la brioche ! ». On lui a attribué cette phrase en 1789 alors qu’elle figure dans le Livre VI des Confessions de Jean-Jacques Rousseau publiées en 178210. Aucune personne n'attribua la boutade à Marie-Antoinette à l'époque, les partisans de la Révolution compris. (source wikipedia)



voila, c'est une légende urbaine^^ je l 'ai pas inventée^^ et je viens de voir que ce n'est QUE de la croyance populaire^^ elle ne l'a jamais dit ^^


Ah Marie Antoinette , un personnage qui me passionne tout autant que Erzebeth Bathory^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke52
Admin
avatar

Messages : 1117
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 36
Localisation : Langres

MessageSujet: Re: Fantômes du Trianon   Jeu 7 Juil 2011 - 14:13

Ha ok !!! J'aime bien cette anecdote ! Merci pour cette explication Kingdom !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mystere-paranormal.forumgratuit.org
delou52
Poltergeist
Poltergeist
avatar

Messages : 1005
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 43
Localisation : haute-marne

MessageSujet: Re: Fantômes du Trianon   Jeu 7 Juil 2011 - 14:55

moi aussi je me passionne pour marie-antoinette et le roi louis XVI, leurs histoire est si tragique pour moi ils étais tellement coupés du monde à versaille, qu'ils n'ont pas vus ce qu'il se passais au dehors, un peut comme si était sur une autre planète. Ce qui est plus triste encore c'est la fin de leur fils le roi louis XVII, enfermé dans une tour et laisser casiment mourir, dans la misère la plus total, seul et rongé par la maladie à seulement 10 ans!!! d'ailleur vous connaissez l'histoire du complot à ce sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
damsesII
Admin
avatar

Messages : 815
Date d'inscription : 11/09/2010
Age : 39
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Fantômes du Trianon   Jeu 7 Juil 2011 - 18:17

nan jveux savoir stp stp stp!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuchsia
Ectoplasme
Ectoplasme
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 40

MessageSujet: Re: Fantômes du Trianon   Ven 15 Juil 2011 - 2:54

La révolution française est une de mes passions. Elle est arrivée très tôt, parce que ma mère adore Marie-Antoinette (affection qu'elle a eue très tôt, à une époque où c'était vraiment nul de l'apprécier). Et c'est dingue qu'il y ait encore des gens pour croire qu'elle a réellement prononcé cette phrase. On murmure que c'est Marie-Thérèse d'Autriche qui l'aurait prononcé...

D'accord avec ce que dit Delou. Maintenant, on a tendance à regarder Marie-Antoinette avec plus de bonté (ce qui n'est pas le cas de ce pauvre Louis) mais je me rappelle les propos de certains, quand j'étais plus jeune, qui les voyaient comme des Hitler en puissance (et je me suis rendue compte que sur certains forums américains, c'est toujours le cas) mais bon, il n'y a encore pas si longtemps, cette chère Antonia était l'un des personnages les plus détestés de l'Histoire française.
Ce n'étaient que des enfants au début de leur règne... ils n'ont pas dû comprendre ce qui se passait.

Quant au petit Louis XVII, il y a tellement d'histoires, de rumeurs, de faussetés qui l'entourent qu'il faudrait carrément lui ouvrir un topic ! Je serais ravie d'en discuter avec les fanatiques ici-présents ! Pauvre petit bonhomme... on se demande toujours comment on peut laisser mourir un enfant, uniquement parce qu'il est fils de Roi, parce qu'il a eu la chance de naître dans une famille où l'on ne manquait de rien.
J'aime particulièrement ce tableau de Kucharsky : le regard m'émeut particulièrement. Très ressemblant à sa mère.


Pour en revenir à l'anecdote du sujet, je me rappelle très bien avoir entendu cette histoire à la radio, quand j'étais en primaire (CM2, je crois). Quelqu'un l'évoquait et pour moi, à mes yeux d'enfants, il était évident que c'était vrai. J'avais de très belles images en tête ! Ensuite, j'en avais discuté avec ma mère. Je voulais d'ailleurs retourner à Versailles pour voir si elle était là. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
delou52
Poltergeist
Poltergeist
avatar

Messages : 1005
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 43
Localisation : haute-marne

MessageSujet: Re: Fantômes du Trianon   Ven 15 Juil 2011 - 10:41

Louis XVII, né en 1785, il meurt 10 ans plus tard à la prison du Temple en 1795


À Églisolles, dans le Puy-de-Dôme, certains sont persuadés que la ferme d'un paysan aurait abrité secrètement un important personnage historique.


1795. Quatre ans après le début de la Révolution, la France apprend la mort de Louis XVII. Des années après la décapitation de son père, Louis XVI, et sa mère, Marie-Antoinette, l'enfant aurait succombé à la tuberculose, à l'âge de 10 ans, dans la prison du Temple, à Paris. Il y était enfermé dans des conditions infâmes depuis le renversement de la monarchie.


Rapidement pourtant, une rumeur court : l'enfant serait encore en vie. Ici ou là, on trouve d'ailleurs des affiches placardées par les forces de l'ordre exigeant d'arrêter le fils Capet... pourtant officiellement enterré au cimetière Sainte-Marguerite, à Paris.


" Habillé comme une fille "C'est dans ce contexte que la population d'Églisolles, petit village dans le Forez, découvre un nouvel habitant, au sein des Chomette. Cette famille d'agriculteurs modestes, catholiques et royalistes travaille dans une ferme au hameau La Grange. Les parents élèvent huit enfants. Puis neuf.


Selon les récits colportés depuis cette époque, un jour, on aurait aperçu un nouveau garçon chez les Chomette, que l'on n'avait jamais vu avant. Un petit blond, « habillé comme une fille » (une coutume de noble). Qui ressemblait beaucoup à Louis XVII. Et qui s'appelait Blaise, comme son frère aîné. Curieux. Et les Chomette n'étaient pas des bavards.


Les années suivantes, le mystère s'épaissit : la famille connaît d'étonnantes rentrées d'argent qui vont lui permettre d'acheter un domaine de 40 hectares. Les descendants acquerront, plus tard encore, plusieurs immeubles à Lyon.


Un enfant et de l'argent sortis de nulle part... Et si le petit Blaise était Louis XVII ? Et si les Chomette avaient été payés pour le cacher ?


Étrange personnageLes adeptes de cette théorie imaginent que l'enfant Capet aurait été exfiltré de la prison à l'époque. La femme Simon, qui était alors sa geôlière, a d'ailleurs affirmé jusqu'à sa mort que le fils du roi était sorti du Temple dans un paquet de linge sale tandis qu'un autre enfant scrofuleux entrait dans un cheval en carton.


Un homme clé aurait été l'artisan de cette fuite : Genes Ojardias, un filou qui travaillait alors à la prison du temple et qui était originaire de Thiers, près d'Églisolles. Étrange personnage, royaliste convaincu, dont on retrouva le corps lardé de coups de couteau dans un lac près de Thiers en 1801.


Une autre théorie évoque la responsabilité de prêtres royalistes et extrémistes qui s'étaient réfugiés dans les montagnes du Forez, précisément au moment où l'on signalait l'apparition de Blaise.


Thèse du complotMais plusieurs éléments contrarient cette théorie. D'abord, les registres d'État civil indiquent que ce Blaise est en fait né le 4 Floréal de l'an V (c'est-à-dire en 1797). Soit deux ans après la mort de Louis XVII ! Pas suffisant pour décourager les partisans de la théorie d'Églisolles : avec la Révolution, la tenue des registres d'État civil était balbutiante et les paysans ne déclaraient pas toujours leurs enfants, du moins à la naissance.


Surtout, une analyse ADN a conclu en 2000 que Louis XVII était bien mort au Temple en 1795.


Mais la thèse du complot est tenace. Et si l'enfant d'Églisolles avait été un sosie destiné à duper quelques révolutionnaires ? La seule certitude, c'est que Blaise Chomette est resté dans la région, qu'il est devenu voiturier, qu'il a eu dix enfants et qu'il est mort à 88 ans. La légende lui a survécu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
damsesII
Admin
avatar

Messages : 815
Date d'inscription : 11/09/2010
Age : 39
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Fantômes du Trianon   Ven 15 Juil 2011 - 12:54

j'adore, çà ferait un bon film !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kingdomsymphonya
Admin
avatar

Messages : 633
Date d'inscription : 11/09/2010
Age : 33
Localisation : South of France

MessageSujet: Re: Fantômes du Trianon   Ven 15 Juil 2011 - 13:24

GRAVE!!!
envoyons le scenar a Hollywood moi je dis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
delou52
Poltergeist
Poltergeist
avatar

Messages : 1005
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 43
Localisation : haute-marne

MessageSujet: Re: Fantômes du Trianon   Ven 15 Juil 2011 - 13:58

oui pourquoi pas car au lieux d'inventer des sénars cucu, ils ferais mieux de puiser dans notre histoire, il y tellement de super sujet qui pourais faire de grand film!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
damsesII
Admin
avatar

Messages : 815
Date d'inscription : 11/09/2010
Age : 39
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Fantômes du Trianon   Sam 16 Juil 2011 - 1:05

bizarrement j'avais adoré "le masque de fer" avec di caprio !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fantômes du Trianon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fantômes du Trianon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les fantômes de Trianon ...
» La dernière rose ou les fantômes de Trianon
» Un fantôme à Trianon
» Légendes, fantômes et farfafouilles......
» Fantôme de Jeanne d'Arc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les mystères du Paranormal :: Paranormal et occultisme :: Le paranormal dans l'Histoire-
Sauter vers: